La Sacristie

La sacristie, de 1622, est une œuvre qui est stylistiquement située dans la transition du maniérisme au baroque et elle a été conçue par Pedro Tinoco, architecte de Lisbonne.

La voûte est magnifique et les carreaux vernissés du XVIIe siècle imitent les tapisseries perses. Cette sacristie peut être considérée comme un petit musée, où l'on peut voir des œuvres très précieux, tels que le tableau «LA PENTECÔTE » de Grão Vasco, peintre portugais du XVIe siècle, «L'ECCE HOMO» et «LE CALVAIRE» de Cristóvão de Figueiredo et le grand tableau «LA DESCENTE DE CROIX», peint par André Gonçalves. Ces deux derniers ce sont des peintres portugais du XVIIe/XVIIIe siècles respectivement.

D'autres objets importants sont exposés ici, tel qu'un précieux miroir avec un cadre du XVIIIe siècle et des énormes images en bois: Notre Dame et Saint-Jean l'évangéliste, auprès de la Croix; et, du côté opposé, Sainte Gudula et Sainte Gertrude, tout du XVIIIe siècle.

Tout au long de la sacristie, il y a le chapier (armoire pour garder les vêtements sacerdotaux), exécuté au début du XVIIe siècle par Samuel Tibau, recouvert d' incrustations d'ivoire.

Il est aussi remarquable, près de la porte qui donne accès à la salle capitulaire, le «Amictuário», une sorte d'armoire où, dans chaque casier, sur des plaques en ivoire, figure l'identification des derniers moines de l'Ordre de Santa Cruz de Coimbra qui les ont utilisés.