Le Musée d'Arts Sacrés

Dans cette salle sont déposés les plus précieux objets qui faisaient partie du Trésor du monastère. Dans la première vitrine, on peut voir la chasuble qu'on présume pouvoir être celle des Martyrs du Maroc. Le tissu dont elle a été faite est d'origine mauresque et du XIIIe siècle. C'est aussi de cette même époque la cloche que la tradition est censée d'avoir appartenu à ces Saints Martyrs et qu'ils utilisaient pour convoquer les infidèles à la prédication.

Dans une autre vitrine et en face, on peut trouver les vêtements sacerdotaux brodés en or et un ostensoir en argent du XVIIIe siècle.

Au centre de la chapelle du Trésor, on trouve un reliquaire en argent contenant le crâne de Saint Teotónio, qui présente, gravés, non seulement la date de 1621, mais aussi le nom du prieur qui a ordonné d'effectuer la séparation du crâne.

Deux autres reliquaires précieux, en forme de demi-corps, également en argent et du XVIe siècle, contiennent les reliques des cinq martyrs du Maroc.