Monastère de Santa Clara-a-Velha

Fondé par D. Mor Dias en 1283, il a été éteint en 1311 après une violente querelle entre cette religieuse et les Croisiers (Monastère des Moines de Sainta Cruz). En 1314, la reine Santa Isabel a reconstitué le monastère de Santa Clara-a-Velha. Après la mort de D. Dinis, elle s'est retirée dans ce couvent et y a été enterrée après sa mort.

 La tombe dans laquelle il a été à l'origine enterré peut être vue dans le monastère de Santa Clara-a-Nova.

Du point de vue architectural, le point culminant va au cloître et à l'église pour leur taille et à la voûte en pierre qui couvre les trois nefs symétriques.

En raison des inondations du fleuve Mondego, il a finalement été abandonné et est tombé en ruine.

 Au siècle XX après des fouilles et d'importants travaux de restauration, le monastère peut être visité, et il dispose également d'un Centre d'Interprétation, , où les objets trouvés lors des fouilles sont exposés et qui sont structurés en fonction de l'expérience monastique, l'histoire du site et sa requalification sont présentés par des moyens audiovisuels.